Ferramentas Pessoais
Acessar

Histoire

 

Le Pouvoir législatif brésilien est exercé par le Congrès national, qui se compose de la Chambre des Députés et du Sénat fédéral. Pour apprendre un peu de l’histoire de cette seconde chambre législative, il faut remonter à notre indépendance, passer par l’instauration de la République et par ses reformulations successives pour arriver à nos jours.
Même avant de devenir une République, le Brésil était déjà doté d’une Chambre des Sénateurs, institution maintenue par la première Constitution républicaine sous la désignation de Sénat fédéral. Son existence confirme la marque de la Fédération, où est recherché un équilibre entre les unités qui la constituent.
Le Sénat, composé par les représentants des États et du District fédéral choisis au scrutin majoritaire, se distingue de la Chambre des Députés dont les membres sont élus selon le système proportionnel. Alors que le nombre de députés peut varier en fonction de la population de l’État qui les élit, chacune des unités de la Fédération élit de manière égalitaire un nombre invariable de sénateurs : trois par État.
Le nom du Sénat remonte au latin – Senatus -, chambre composée par les hommes âgés, les chefs du patriciat, qui avaient un rôle central dans l’Empire romain. L’importance de cette institution dans l’Antiquité peut être constatée grâce au sigle des étendards des légions romaines, « SPQR », dont la traduction en portugais serait «Le Sénat et le Peuple de Rome » : le Sénat était donc le centre du pouvoir formel. Dans la tradition républicaine moderne, l’idée selon laquelle il serait composé des plus expérimentés est conservée. En effet, pour être élu sénateur, le citoyen doit être âgé d’au moins 35 ans.
Actuellement, le Sénat fédéral est composé de 81 sénateurs, envoyés par les 26 États et par le District fédéral pour exercer un mandat de 8 ans. Néanmoins, le renouvellement des membres de cette Chambre s’accorde à la durée des législatures, qui est de quatre ans. De cette manière, à chaque élection sont choisis soit un tiers, soit deux tiers de sa composition. Cette élection est tenue simultanément à celles du Président de la République, des gouverneurs, des députés fédéraux et de ceux internes à chaque État et au District fédéral.
Les attributions, compositions et caractéristiques du Sénat sont établies dans les Constitutions brésiliennes, dans le Réglement intérieur du Sénat fédéral et dans le Réglement commun du Congrès national.
Rui Barbosa est considéré comme le patron du Sénat : il y a dans la Salle des Séances un buste en son honneur. Ceci est justifié par une carrière brillante de parlementaire, sa notoriété, le dévouement dont il a fait preuve dans sa vie publique, son grand prestige international et son rôle de rapporteur dans l’élaboration du Code civil brésilien.

Le Pouvoir législatif brésilien est exercé par le Congrès national, qui se compose de la Chambre des Députés et du Sénat fédéral. Pour apprendre un peu de l’histoire de cette seconde chambre législative, il faut remonter à notre indépendance, passer par l’instauration de la République et par ses reformulations successives pour arriver à nos jours.Même avant de devenir une République, le Brésil était déjà doté d’une Chambre des Sénateurs, institution maintenue par la première Constitution républicaine sous la désignation de Sénat fédéral. Son existence confirme la marque de la Fédération, où est recherché un équilibre entre les unités qui la constituent.Le Sénat, composé par les représentants des États et du District fédéral choisis au scrutin majoritaire, se distingue de la Chambre des Députés dont les membres sont élus selon le système proportionnel. Alors que le nombre de députés peut varier en fonction de la population de l’État qui les élit, chacune des unités de la Fédération élit de manière égalitaire un nombre invariable de sénateurs : trois par État.Le nom du Sénat remonte au latin – Senatus -, chambre composée par les hommes âgés, les chefs du patriciat, qui avaient un rôle central dans l’Empire romain. L’importance de cette institution dans l’Antiquité peut être constatée grâce au sigle des étendards des légions romaines, « SPQR », dont la traduction en portugais serait «Le Sénat et le Peuple de Rome » : le Sénat était donc le centre du pouvoir formel. Dans la tradition républicaine moderne, l’idée selon laquelle il serait composé des plus expérimentés est conservée. En effet, pour être élu sénateur, le citoyen doit être âgé d’au moins 35 ans.Actuellement, le Sénat fédéral est composé de 81 sénateurs, envoyés par les 26 États et par le District fédéral pour exercer un mandat de 8 ans. Néanmoins, le renouvellement des membres de cette Chambre s’accorde à la durée des législatures, qui est de quatre ans. De cette manière, à chaque élection sont choisis soit un tiers, soit deux tiers de sa composition. Cette élection est tenue simultanément à celles du Président de la République, des gouverneurs, des députés fédéraux et de ceux internes à chaque État et au District fédéral.Les attributions, compositions et caractéristiques du Sénat sont établies dans les Constitutions brésiliennes, dans le Réglement intérieur du Sénat fédéral et dans le Réglement commun du Congrès national.Rui Barbosa est considéré comme le patron du Sénat : il y a dans la Salle des Séances un buste en son honneur. Ceci est justifié par une carrière brillante de parlementaire, sa notoriété, le dévouement dont il a fait preuve dans sa vie publique, son grand prestige international et son rôle de rapporteur dans l’élaboration du Code civil brésilien.

 

 

Le Sénat sous l’Empire

Le Sénat sous la République

Le Sénat sous la Nouvelle République

Le Sénat dans l’actualité

Les sièges du Sénat